Accueil > Magazine > Compte-rendus > Randonets

  Un RandoNet vu de l’intérieur


(7/12/2011)

Flavie a son bureau pas très loin de celui de Dominique "Carbone", qui n’est autre que le Président de VTTnet.

Alors, elle a eu la faiblesse d’accepter de venir rouler pour la première fois sur un RandoNet. Elle nous raconte ces 3 jours passés en compagnie de VTTnet...

"Vendredi - Tic tac tic tac ... 14h30... Il va être l’heure de partir.. Je stresse, tous les conseils, les mises en garde de Dom se bousculent...

- Des montées, des descentes, pas de plat

- Faire au minimum 200 km les 3 semaines précédentes et ne pas rouler 4 jours avant.

- Des montées pouvant durer jusqu’à 1heure

- Arrêter la clope - les frites - l’alcool - et boire beaucoup d’eau

- ...

En même temps, j’ai tellement attendu, tellement voulu aller à ces randoNets dont ils parlent tous ! Je trépigne, comme d’hab’, j’ai peur mais j’y vais !

Départ sur les chapeaux de roues, pilote = Caro, 400 km et 3h30 plus tard ...

Vendredi - 18h30 : Arrivée

C’est le moment de la dégustation (Ndlr : nous logeons chez un producteur), tout le monde écoute sagement le vigneron qui fait la présentation de ses crus.

En arrivant le vendredi sur un RandoNet, on prend moins de risques, car on a deux sorties en moins dans les jambes. Pour une première, c’est plus prudent...

Un petit tour d’horizon des gens présent. Je suis assez impressionnée, ils ont tous l’air d’avoir des mollets en béton armé ! Aïe aïe aïe ! Je flippe tellement, que j’en perds mon estomac.

On déguste, on commence à faire connaissance, on entend parler des anecdotes des sorties du jour et de la veille. L’ambiance est conviviale et détendue, c’est un plaisir, le stress commence à s’envoler.

On passe à table. Le repas est un délice, l’idée de commander les plats chez un traiteur est rudement maligne, c’est très bon, c’est copieux, tout va bien.

Je fais un bond de 3 mètres, c’est quoi ce bruit ? Quelqu’un a ramené une scie musicale ? ? Ah non, c’est Fab’ notre GO de ce week-end qui a éclaté de rire :)

Minuit (et quelque) au lit ! Demain, c’est le grand jour.

Samedi - 8h00 : Réveil/P’tit Dej’

On est tous plus ou moins prêts mais globalement ‘archi’ motivés.

Grâce à la soirée de la veille, j’ai étoffé mon vocabulaire, le lexique vttnet commence à rentrer.

Le terme ‘global’ à son importance :

« C’est globalement plat » revient à dire :« on revient à notre point de départ, donc ça finira avec un dénivelé nul »

« C’est globalement terminé » signifie qu’ « il reste 15 km de montée à faire sous la pluie »

Puis il y a toute une série de mots à retenir :

- GO (Gentil Organisateur ? Sinon, je ne sais pas en fait ^^ )

- Gueniller (descendre comme un petit poltron)

- Brocoler (bricoler ) ............. ok j’ai capté

En parlant de brocolage, on m’a conseillé de m’adresser à Koyote. Apparemment, c’est la référence en la matière, je me rends vite compte à quel point c’est le cas (mais en fait j’étais loin d’avoir compris).

J’ai ma selle à changer, je lui demande, et j’ai à peine le temps de tourner la tête que ma nouvelle selle trône fièrement sur mon splendide vélo.

En même temps, lui, va faire la sortie avec un single speed, je suis grandement impressionnée, et je me demande vraiment comment c’est possible (s’t’un dingue que j’me dit) (l’auteur étant Meusienne, pas de commentaire sur la tournure de mes pensées je vous prie !)

Il n’y a pas à dire, l’ambiance est vraiment super sympa !

Samedi - 9h30 : Départ

Le rythme est assez tranquille, mais il faut se dire que mes acolytes n’en sont pas à leur première sortie.


Je constate avec surprise que notre GO ne possède pas de tracker GPS, non, en mode old school, avec une carte papier, avec une tablette spéciale, accrochée au cintre de son vtt ! Quelle classe ! En plus tous les chemins pour le week end sont tracés, un détail de plus qui prouve le temps passé par Fab’ dans l’organisation de ces 3 jours !

On avance, tranquillement, sûrement, le paysage est splendide même si le temps n’est pas au rendez-vous : il fait gris, il pleuviote... Je sors mon kway premier prix Décathlon, et je comprends en pratique qu’effectivement, j’aurais (comme toujours) dû écouter le Président, qui m’avait conseillé de prendre un imperméable RES-PI-RANT ! Effectivement, dans le mien, c’est l’étuve quand je roule, et la Sibérie à l’arrêt.

Arrêts que l’on teste et que l’on re-teste au vu des crevaisons qui commencent déjà à se succéder.

Mais ce n’est pas grave, on rigole, on roule, on fait ce qu’on aime, c’est beau... On passe dans des petits villages. On se croirait dans une carte postale, c’est ancien, restauré à merveille. Un petit château par ci, des vignes par là... Bref, on s’éclate ! Et on éclate nos chambres à air par la même occasion (une vingtaine de crevaisons sur la journée tout de même !)

J’apprends une nouvelle expression "faut rouler propre ou avoir des chambre en latex". Ce qui signifie qu’il faut éviter les grosses pierres, afin de ne pas pincer la chambre à air entre le pneu et la jante. En ce cas on se retrouve avec la chambre percée en 2 endroits, tout à fait caractéristique de la "pincette".

J’avais vraiment peur de ralentir tout le monde, que ce soit esprit compet’ mais pas du tout, les plus forts sont là, à donner leur conseils, aider aux réparations et même disponibles pour pousser les plus petits mollets. Ou alors en mode fouine, aller appuyer sur le frein du copain qui galère dans une grosse montée !

On roulera dans cette ambiance jusque 17h.. 47km/1200m de dénivelé, c’était pas trop violent, mais on est tout de même tous rincés (mais juste par la pluie pour les gros mollets) !

Samedi 18h

C’est l’heure de la réunion du bureau en vue de préparer l’Assemblée Générale de VTTnet qui aura lieu le soir.

On discute, on échange sur la sortie. J’entend de loin que Koyote a un Rohloff sur son vélo, et qu’il a soudé lui même son cadre... J’hallucine, c’est un truc de dingue ! Pour le cadre, hein, le Rohloff, je ne sais même pas ce que c’est ! Je le lui demanderai à posteriori. En fait, un Rohloff est une marque qui fabrique un moyeu qui gère les vitesses du vélo, comme dans une voiture ! Son vélo n’avait donc rien d’un singlespeed !

Samedi 20h

C’est l’AG, on discute tous ensemble des différents points abordés lors de la réunion du bureau qui a eu lieu plus tôt. Tout le monde a son mot à dire, tout le monde peut râler, défendre son point de vue s’il le souhaite, même les petits nouveaux comme nous ! C’est très démocratique.
On procède à la réélection du président, et au bout d’un insoutenable suspens’ le Préz’ est réélu Préz’ !

L’apéro/entrée/repas/fromage/dessert, splendide ! Et moi, j’m’y connais en bonne bouffe, et là, vraiment, rien à dire ! Une mention supra spéciale à la tarte aux pralines, spécialité lyonnaise. Splendide !

Vers minuit, l’ambiance passe en mode régressif, on a sorti les flamby ! Toutes les variantes sont testées ! Le gobage sur le crâne d’un collègue, le gobage dans l’eau (appelé commandant Cousteau).

On finit par aller se coucher, épuisés, mais tellement contents de cette journée fantastique !!

Dimanche 8h

P’tit dej, mais il fait moche-moche-moche, il n’y aura que 3 courageux qui partiront rouler ce matin là (dont Koyote, surprenant non ?)

On a droit a un cours magistral, donné par Kroll, la femme du Président, kiné de son état, sur l’amélioration des performances. Elle nous donne des infos sur les étirements, suivi d’exercices pratiques ! C’est super complet !

On procède au ménage, chacun donne son coup de pédale pour ranger, nettoyer.

Retour à Nancy, la tête pleine d’images, fière d’avoir survécu, vivement la prochaine !

Un dernier (voire plus) petit mot : merci, merci, merci, merci Fab’ pour tout ce que tu as fait. Tu n’as pas rendu ce week-end possible, tu l’as rendu fantastique !

Et merci à tous les gens de l’association vttnet, de laisser vos portes ouvertes à des gens qui débutent, comme moi, et ainsi leur permettre d’apprendre et de progresser dans une ambiance aussi conviviale !"

Texte : Flavie

Photos : Magic’ Lorenzo, Koyote, Carbone, Pier

Plus : La vidéo de ces 3 jours



Auteur - Flavie




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013